Alors que Châlons-en-Champagne s'apprête à céder son statut de capitale régionale, dans la ville, les habitants se disent "délaissés". "On nous retire tout. On nous retire la préfecture, on nous retire les casernes", déplore une dame, interrogée par une équipe de France 2. "Tout le centre-ville meurt. Les commerces ferment", renchérit une habitante.

Les habitants mitigés​
Dans un premier temps, la ville avait perdu 1 200 militaires avec la dissolution de deux régiments. Aujourd'hui, des dizaines de fonctionnaires vont également partir alors que la ville perd son statut de capitale de région. "C'est l'occasion de prendre un nouveau départ. Étrangement depuis que nos militaires s'en vont, tout le monde a plein d'idées", relativise une passante. Mais tous ne sont pas de cet avis : "ça fait du mal à la ville", clame une autre.

conseil municpal 15avril2015

 

La carte scolaire dans la douleur

Une mère d'élève a relu les revendications des parents.
Les parents mobilisés jusqu'au bout.

 

Comme prévu, les parents d'élèves se sont invités au conseil municipal, hier soir. Ils étaient une soixantaine à attendre, patiemment, dans le grand salon, les entrées de la salle des assemblées étant bloquées par des policiers municipaux.

 

 

La nouvelle carte scolaire, qui détermine l’établissement où sera affecté un enfant d’après son lieu d’habitation.

Pour faire apparaître la liste des écoles, cliquez dans la carte, sur le blog gris à gauche.

Ecole élémentaire

8 avrilTout ce qu'il faut savoir sur la réforme de la carte scolaire

S'il est conscient de l'angoisse générée par la fermeture annoncée de huit établissements, le maire argumente ce choix qui consistera au final à améliorer la qualité de l'offre éducative.

Pour Benoist Apparu et son adjointe Pascale Michel : « La carte scindera Châlons en quatre grands secteurs ».


1- LA FERMETURE DE HUIT BÂTIMENTS. Mais qu'est-ce qui a piqué Be¬noist Apparu de fermer huit écoles dans le cadre de sa réforme qui génère angoisse, incompré¬hension et rumeurs? Le maire s'est basé sur une analyse qui n'avait pas été faite depuis 30 ans.

manif 18 mars 2015(1)

 

2

La FCPE soutient les parents d’élèves des maternelles et élémentaires,

pdfFCPE_lettre_aux_elus.pdf

 pdftract_manif_18_mars.pdf

pdfaffiche_ecole_en_danger.pdf

https://www.facebook.com/groups/785548024831914/

fermeture de 8 écoles

 

PUBLIÉ LE 02/02/2015 

Châlons va perdre 8 écoles avec la nouvelle carte scolaire. Le maire, Benoist Apparu, revient sur les raisons qui l’ont poussé à rayer ces d’établissements scolaires à partir de la rentrée prochaine. L’élu assume ses choix et s’explique. Interview.